Boite metallique

Concentration – poudre 200 gr

8,00 l'unité

En vente par boite de 250 grammes.

Buddhi

Concentration

Nous n’avons pu mettre en infusette ce mélange Concentration parce que des morceaux d’épices, coupés trop gros, ne passaient pas dans la machine. C’est pour cela que nous vous le proposons sous forme de poudre à prix réduit.
 
Existe aussi en infusette, cliquez ici.

Bienfaits ayurvédiques


Cette tisane est relaxante et apaisante et convient parfaitement aux personne sous stress intellectuel (étudiants, chercheurs, enseignants, artistes etc.) qui ont besoin de maintenir une concentration sans tensions et qui sollicite beaucoup leur mental. Buddhi remet en circulations les toxines stockées dans les canaux (nāḍī et śrotas) de la tête. Cela permet d’améliorer la concentration et la mémorisation pendant l’effort intellectuel.
Elle peut être diurétique lors des premières prises, les émonctoires expulsant les toxines remises en circulation dans le corps.

Buddhi est une synergie de plantes basée sur ce que l’on appelle le Medhya Rasāyana Śuddhi : « la détoxination essentielle pour que la régénération de ce qui « porte » l’intelligence puisse s’établir ». La dynamique amère et astringente de base de Buddhi cherche à équilibrer Kapha dans sa forme Mala (déchets) en l’asséchant pour que Vāta se régule de lui même sans obstruction. Un Vāta obstrué est déstabilisant pour le corps et l’esprit. Vāta partage avec le mental (Manas) les qualités du mouvement et de la sensation. Vāta porte l’esprit en quelque sorte. Si Vāta est bloqué, le mental aussi. Le Prāṇa se dévie et met sous pression différents nāḍī qui troublent l’équilibre psycho-énergétique du corps. Buddhi apaise aussi Pitta qui souvent s’associe à Vāta dans un principe de chaleur qui peut « tourner » dans l’esprit et empêcher la personne d’être concentré, lucide et tempéré.

En Āyurveda la force du mental est étroitement liée à la pureté du corps dans lequel l’esprit rayonne.
Les réseaux, notamment des nāḍī et des śrotas doivent être sans obstruction majeure.
L’Āyurveda utilise aussi un code éthique que l’on appelle Ācāra Rasāyana qui correspond aux Yamā et Niyama du Yoga.
Ce code éthique permet de se mettre à l’abri de toutes éventualités déstabilisantes pour le mental et donc du corps.
C’est alors dans cette condition d’équilibre que la personne est capable de réellement bénéficier des plantes qui vont renforcer la concentration.

Ingrédients


Brahmi* (partie aérienne) – Sri Lanka / Népal
Macis* (péricarpe) – Inde / Madagascar
Cannelle casse* (écorce) – Madagascar / Sri Lanka
Valeriane* (racine) – Pologne
Rama tulsi* (partie aérienne) – Inde
Angelique* (graine) – France
Ginko* (feuille) – France
Sauge* (Sommité fleurie) – France
Saule* (écorce) – France
Poivre noir* (graine) – Sri Lanka / Inde / Madagascar
Mélèze* (huile essentielle) – France

* : issu de l’agriculture certifiée biologique

Goût


Rasa (goût) : amère, piquante et astringentes, légèrement sucrées en arrière goût.
Guṇa (qualité) : légères et sèche.
Vīrya (énergie) : chaude.
Vipāka (résultat) : piquante.

Préparation


Ce mélange est la poudre que vous retrouvez dans les infusettes Buddhi, il est impossible de la filtrer avec une boule à thé classique.

Si vous n’avez pas de filtre à thé en papier, nous vous conseillons de verser une cuillère à café du mélange dans votre tasse, d’y mettre l’eau puis de laisser décanter et infuser pendant 8 min.

Attention ne buvez pas la dernière gorgée qui contiendra la poudre !

Conseils du Vaidya


• Prenez des pauses et sachez vous recentrer sur votre respiration.
• L’auto-massage ou le massage Abhyanga sont bénéfique à l’effort intellectuel surtout pour ceux qui manque d’activité physique.
• Le sucré (divers sucre complets et naturel, les fruits etc.) et l’onctueux (les oléagineux, le ghee par exemple) nourrissent votre esprit.