Carton Tikshnapaka

Digestion paresseuse

16,00 le carton de 80 sachets

Tikshna Paka

Digestion paresseuse

Bienfaits ayurvédiques


Cette infusion est destinée aux personnes ayant une digestion lente et fastidieuse. Tikshna Paka stimule et accélère la digestion et ainsi améliore l’assimilation de votre bol alimentaire. Elle permet aussi d’éliminer les mucosités et autres amas qui empêchent le bon fonctionnement du système digestif.

Synergie chaude et piquante, Tikshna Paka relance Agni, le feu digestif, pour éviter la création d’Ama et la perturbation encore plus importante du processus de digestion. Agni est le garant d’un bon fonctionnement du système digestif et ainsi d’une immunité forte.

Fondée sur les principes de l’herboristerie Ayurvédique ou « Dravya Guṇa », ce mélange diminue Kapha et Vāta tout en stimulant Pitta dosha. Pitta est le véhicule de Agni : le feu digestif, responsable du métabolisme.

Tikshna Paka est prise après les repas pour favoriser un feu digestif trop faible.

Sanskrit : Tikshna = chaud
Paka = transformation

Ingrédients


Gingembre* (rhizome) – Indonésie
Marjolaine* (partie aérienne) – France
Genévrier* (fruit) – Hongrie
Aneth* (fruit) – France
Angélique* (fruit) – France
Cumin* (fruit) – Turquie
Noix de muscade* (arille) – Inde / Madagascar
Sarriette* (partie aérienne) – France
Poivre long* (fruit) – Sri Lanka / Népal
Poivre noir* (fruit) – Sri Lanka / Inde / Madagascar

* : issu de l’agriculture certifiée biologique

Goût


Rasa (goût) : piquante et légèrement amère en arrière goût.
Guṇa (qualité) : sèche, légère et pénétrante.
Vīrya (énergie) : chaude.
Vipāka (résultat) : piquante.

Préparation


Un sachet de Tikshna Paka pour 200 ml d’eau bouillante.
Laisser infuser 8 à 10 minutes.
Boire une à quatre tasses par jour.
Une tasse peut-être consommée avant, pendant ou après le repas selon les besoins à petites gorgées.
Quand l’infusion est tiède vous pouvez ajouter quelques gouttes de citron frais.

Conseils du Vaidya


Selon l’Ayurveda notre repas devrait toujours comporter les six goûts (sucré, acide, salé, piquant, amer et astringent) et être consommé juste après avoir été préparé.

Aussi, la mastication est de la plus haute importance: la nourriture devrait être mastiquée trente deux fois avant d’être avalée…

Par ailleurs, faire « 100 pas » après le repas aide à la digestion. À la suite de cela vous pouvez vous coucher sur le dos le temps de 8 respirations puis vous tourner sur le côté droit pour 16 respirations et enfin sur votre côté gauche pour 32 respirations.